Ce que vous pouvez faire avec votre propre équipe

Question!
Courez la chance de gagner un prix dans le tirage du mois!

Arrêtez-vous un instant et pensez à vos souvenirs les plus significatifs. Étiez-vous avec quelqu’un? Probablement. Pourquoi? Car ce sont souvent les moments partagés avec les personnes aimées qui nous viennent à l’esprit. Lorsque vous vous lancez dans l’aventure d’une vie plus saine, il y a de fortes chances que vous mettiez l’accent sur les changements, les objectifs et les habitudes que vous souhaitez adopter. Le plaisir est souvent renforcé par le fait de vivre cette aventure avec d’autres personnes. Voici les conseils de nos experts sur la façon d’impliquer toute votre équipe.

Gio Sardella, entraîneur athlétique des Raptors, sait combien les déplacements sur la route peuvent être ennuyants. Lorsque les Raptors et le personnel entraîneur sont sur la route, avec des matchs consécutifs et des nuitées dans différentes villes et hôtels, ça peut rapidement devenir épuisant et déroutant. Sardella dit que dans ces moments-là, la plupart des gens veulent simplement dormir le plus possible et se « mettre à l’abri » de la vie sur la route. Sardella explique que c’est durant ces longues périodes qu’il importe de partager un repas en équipe.

INul besoin d’une occasion spéciale; une pause suffisamment longue dans le programme suffit pour que chacun prenne quelques heures et partage un repas. Les joueurs se détendront et parleront du match, ou non, selon leur ressenti. Ces moments sont aussi importants pour détendre le mental que pour renforcer la chimie de l’équipe. Sardella adopte la même approche dans sa vie personnelle.

"Nous sommes des créatures sociales et l'interaction sociale est très importante", explique M. Sardella.

Il ajoute qu'un bon moyen de contourner l'envie de s'isoler est de planifier des sorties sociales à l'avance. "Vous n'avez peut-être pas envie de le faire, mais la moitié de la bataille consiste à le faire. Vous ne le regretterez pas. On n'entend jamais quelqu'un dire : "Je regrette d'être allé voir des amis ou d'être allé dîner". C'est toujours un bon moment quand on le fait".

Pour Sardella, ces pratiques l’aident à trouver un équilibre entre les longues périodes de travail, souvent chaotiques, et le retour à la vie de famille. Prévoir du temps avec ses proches nous aide à investir le temps nécessaire aux activités sociales pour notre bien-être.

Cuisiner en famille

« L’un des plats que nous préparons et que nous apprécions est le Shakshouka », explique Jen Sygo, nutritionniste de l’équipe des Raptors.

Ce plat méditerranéen est le préféré de la famille Sygo, car la préparation et la cuisson se font en même temps. Il s’agit d’une recette qui peut être apprêtée de multiples façons. Sygo décrit cette recette facile avec un sourire.

« La cuisson se fait dans une grande poêle à frire. Nous utilisons une poêle en fonte dans laquelle nous faisons frire des tomates, des poivrons, des oignons, du paprika et d’autres herbes et épices.

  • tomatoes and peppers and onions,
  • paprika and other herbs and spices,
  • Par la suite, nous cassons quelques œufs dans les légumes pour les pocher. »

Sygo note qu’une grande partie du plaisir de cette recette réside dans le fait que vous pouvez « vous tromper » et choisir d’ajouter d’autres ingrédients pour équilibrer le plat. Le reste du plaisir vient à la dégustation.

« Ce qu’il y a de bien avec ce plat, c’est qu’il s’apporte tel quel à table. Tout le monde se sert à même la poêle. Il s’agit d’un repas copieux et nutritif, idéal pour le souper, qui ne prend que 20 minutes à préparer », dit-elle. La nutritionniste précise qu’elle ajoute des épinards et des légumes verts, selon ce qu’elle a sous la main, pour s’assurer que ses enfants mangent leurs légumes.

Pour Sygo, il s’agit d’une recette « chaotique », amusante à préparer et qui se transforme en un repas qu’elle et ses enfants ont hâte de partager.

« Nous sommes des créatures sociales »

Pratiquer le jeu

Alex Auerbach, psychologue de l’équipe des Raptors, aime tirer des leçons de sa fille. Pour elle, de même que pour lui, s’amuser est une priorité. Ça peut être quelque chose d’aussi simple que d’essayer un nouveau passe-temps pour le plaisir.

« S’assurer de prendre le temps de s’amuser un peu dans la vie est une excellente manière d’améliorer sa santé mentale », explique Auerbach.

Un moyen facile d’y parvenir est de laisser les enfants choisir les activités qu’ils souhaitent essayer seuls ou en famille – tant qu’elles sont sans danger, bien entendu. Les enfants se sentent alors impliqués dans les décisions. Ça montre que le plaisir est une priorité pour vous et votre famille.

Selon Auerbach, cette approche du « jeu » peut également s’appliquer à un passe-temps ou à un projet professionnel qui vous occupe. Travailler sur quelque chose qui a de l’importance pour nous peut instantanément améliorer notre santé mentale.

« Trouver ce qui nous donne l’impression de progresser réellement et de nous épanouir est un excellent moyen de renforcer notre bien-être général », note Auerbach.

Le jeu peut être très simple ou plus nuancé, par exemple en laissant son esprit vagabonder. En nous accordant ces moments de liberté mentale, nous alimentons notre imagination.

Vous cherchez d’autres conseils en matière de santé? Priorisez votre santé avec Lumino Santé, une innovation de la Sun Life.

En savoir plus sur la santé mentale
Tout voir
En savoir plus sur la santé physique
Tout voir
Voir la suite
Intégrer les amis et la famille dans la routine
Fermer Visualiser Bouton suivant